[…]

•19 août 2012 • Laisser un commentaire

Un proverbe soufi dit: « Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi ». (J’acquiesce).

Publicités

Rara avis est ailleurs

•11 août 2012 • Laisser un commentaire

L’imagination s’invente des horizons perdus de vue pour alimenter en projets sensibles les essentiels silos de l’espérance. (Le navire de l’espoir est poussé par les vents de l’imagination).

Chaud devant

•16 juillet 2012 • Laisser un commentaire

Trop chaud pour parler… Trop lumineux pour écrire… Ce soleil obsédant, qui fond et consume l’esprit… Silence moite, encre évaporé… En moi, idées déshydratées et lasses s’affrontent… Im-pla-ca-ble-ment… Dé-ses-pé-ré-ment…

La vraie vérité

•6 juillet 2012 • Laisser un commentaire

Depuis bien des années, le vieux sage parcourait le monde à la recherche de la Vérité. Un jour, un paralytique l’arrêta dans son périple initiatique pour lui dire:
– Qu’est-ce que tu dois être content, car tu peux toujours marcher là où tu veux. C’est cela la vraie vérité !

Et au pèlerin de répondre:
– Mais mes pauvres jambes ne pourraient jamais m’emmener là où mon esprit voudrait vraiment aller…

Et un autre jour, un sourd-muet l’aborda pour lui communiquer dans le langage des signes:
– Qu’est-ce que tu dois être heureux, car tu peux toujours causer de ce que tu veux. C’est cela la vraie vérité !

Et au voyageur de rappliquer:
– Mais mes simples paroles ne sauraient jamais articuler ce que mon esprit voudrait réellement exprimer.

Et un troisième jour, en contemplant un long convoi mortuaire qu’il avait croisé sur son chemin, le sage fut interpellé par la veuve en pleurs du défunt, lui reprochant:
– Qu’est-ce que tu dois être vaillant, car tu es si âgé et pourtant tu gardes toujours le feu sacré de la vie en toi. Si ce n’est pas cela la vraie vérité !

Et au maître de soupirer:
– Ne pleurez pas. Regardez simplement le sourire que votre mari vous a légué en quittant ce monde pour se mettre à la droite de Dieu. La vraie vérité, c’est sans doute lui qui la tient, et pas moi.

Profession de foi

•20 juin 2012 • Laisser un commentaire

Qui sème la bonté récoltera le bonheur.

J’aimerais tellement y croire.

Feu notre père

•5 juin 2012 • Laisser un commentaire

Nous, les Pangéens, nous devons notre descendance à Prométhée, héros originel et géniteur rémanent de tous nos orgueils existentiels. Il n’y aura jamais assez d’eau sur la Terre pour venir au bout des feux que l’excommunié olympien aurait insinué, avec sa suprême audace, bien à l’intérieur de tout et de chacun d’entre nous.

Avis à toutes les filles en fleurs:

•17 mai 2012 • Laisser un commentaire

« Quand un voleur vous embrasse, comptez vos dents » dit un ancien proverbe français.